PA150538La première fois que je l'ai entendu dire "a va ?" alors que je venais de me cogner à un coin de la table, j'ai été très émue et puis je me suis dit "Ca doit être une coïncidence..."

Mais quand il a eu l'occasion de réitérer sa question quelques jours plus tard à la suite d'un "Aïe" retentissant, ce n'était plus le hasard !

Non seulement, il aligne 2 mots pour la première fois mais en plus il se soucie de savoir si je ne me suis pas faite trop mal ! Mon soleil !

C'est incroyable l'émotion que provoque le moindre de ses progrès.
J'étais déjà très fière des progrès de son grand frère mais ce n'était rien en comparaison de la joie qui me transporte quand il s'agit de lui... J'ai chaque fois l'impression d'avoir remporté une petite victoire sur sa différence.

Je suis d'ailleurs toujours émue de lire sur le forum les progrès d'autres enfants extraordinnaires : Constance, Alix, Eliott, Axel, Shään, Robin, Allan, Vincent, Francesco, Paul, Yohan, Juliette, Mathis, Julian, Léopold, Basile,... et même de tous ceux que je connais moins bien. Ce sont nos super-héros, n'est-ce pas Sarah ?