declic
Je suis super contente. Je pensais que ce magazine n'était distribué qu'en France et je viens de recevoir un numéro à l'essai.
Je l'ai lu avec beaucoup d'intérêt et de plaisir et j'y ai retrouvé la fameuse chronique de Thierry Decloître (dont tu m'avais parlé, Laure ;-).