Lors des États Généraux de l'Intégration scolaire, j'ai entendu une enseignante déclarer que "si les parents veulent intégrer leur enfant différent dans l'enseignement ordinaire, c'est parce qu'ils n'ont pas encore accepté le handicap."

Je trouve ce jugement un peu simpliste... et je ne pense pas qu'elle soit elle-même concernée par le handicap.

A la réflexion, mon petit soleil, je ne sais pas si j'ai accepté ton handicap...
Mais que veut dire accepter le handicap ?

Si ça signifie :
- pouvoir parler de toi pendant des heures avec fierté et sans arrière pensée
- t'aimer de tout mon coeur tel que tu es
- ne pas fermer les yeux et consulter les professionnels qui peuvent t'aider
Alors je peux affirmer que j'ai très bien intégré ta différence.

Par  contre, si accepter le handicap signifie :
- se résigner et abandonner l'espoir que tu progresses
- te mettre dans l'enseignement spécialisé sous prétexte que tu n'as pas ta place dans l'enseignement ordinaire
Alors NON, effectivement, je ne l'ai certainement pas accepté !