CartableS

Pour Simon, c’était le “grand jour”, celui de la rentrée en première primaire. A la sortie des classes, il m’a dit qu’il n’avait pas encore appris à lire mais qu’il avait dû écrire son prénom « en difficile » (càd en lettres liées alors qu’il l’écrit habituellement en majuscules).


CartableL

De son côté, Luca est dans une classe verticale où la question du passage de la première à la deuxième maternelle ne se pose pas. Il a donc retrouvé avec bonheur ses copains et son institutrice… Une institutrice qu'il a couvert de bisous et de câlins… Madame Virginie lui avait manifestement manqué ! Ce matin, en arrivant à l’école, il s’est joyeusement écrié « A la tole ! » (à l’école !)