DSC_6375

10%

Même si je l'avais acceptée, cette probabilité assénée par la généticienne avant même ta conception, restait tapie dans un coin de ma tête. Et de temps en temps, elle venait m'enquiquiner...

Envolée l'insouciance de mes deux précédentes grossesses. Tes coups de pieds se faisaient-ils moins insistants que la crainte d'une hypotonie commençait à poindre.
Comment allais-je gérer les premiers mois ? Te laisser grandir à ton rythme sans guetter les "signes" ?

Pour autant, je n'avais pas souhaité effectuer de Triple Test ni d'amniocentèse. Tu étais déjà dans mon cœur. Finalement, un deuxième petit soleil, était-ce si grave ? Luca nous apporte tellement.

Et puis tu es arrivé. Différent. Physiquement. Plus calme.
Si j'ai tout de même vécu une nuit d'angoisse à la maternité, impuissante à apaiser tes pleurs (probablement liés à des problèmes de digestion lors de la montée de lait), j'ai rapidement eu l'intuition de ta "normalité".

Depuis quelques jours, tu te retournes du ventre sur le dos, tu prends de plus en plus de plaisir à communiquer, à rire, tes gestes se font plus précis... Alors oui, on peut dire que les nuages se dissipent même si le ciel ne sera vraiment bleu que lorsque tu tiendras assis.